> Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, peut prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Outre la voie de la formation initiale ou continue, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir des brevets qui ont la même valeur finale et permettent donc d’exercer les mêmes prérogatives.

Le lycée prépare et accompagne les candidats tout au long du processus.

Pour tout renseignement, contactez la formation continue au 05 46 43 00 48, ou via le formulaire de contact.

Le Bussiness II, fileyeur du port de Royan. Photo Romuald Augé - FROM Sud-Ouest.
Le Bussiness II, fileyeur du port de Royan. Photo Romuald Augé - FROM Sud-Ouest.

Les titres de formation professionnelle maritime suivants (liste non exhaustive) entrent dans le champ d’application du dispositif de la validation des acquis de l’expérience :

Certificat de matelot pont.

Brevet de capitaine 200, commerce, pêche, voile ou yacht.

Brevet de capitaine 500.

Certificat d’aptitude au commandement à la petite pêche.

Brevet de patron de pêche.

Brevet de mécanicien 250 kW.

Brevet de mécanicien 750 kW.

Brevet d’officier chef de quart machine.

Brevet de chef mécanicien 3 000 kW.

Le titulaire du certificat d’aptitude professionnelle maritime obtient, sous réserve d’aptitude physique, de l’obtention des certifications STCW requis et après une expérience professionnelle correspondant à la réglementation en vigueur :

  • le certificat de matelot pont puis de matelot de quart à la passerelle puis de marin qualifié pont,
  • le certificat de mécanicien,
  • le brevet de mécanicien 250 kW.

Le dispositif de validation des acquis de l’expérience comprend quatre étapes :

  1. La demande de validation des acquis de l’expérience ;
  2. L’étude de la recevabilité de la demande de validation des acquis de l’expérience ;
  3. L’entretien du candidat avec le jury de validation des acquis de l’expérience ;
  4. La décision du jury et sa notification par l’autorité compétente.
Retourner en haut