> Bac Pro Cultures Marines

La formation au baccalauréat professionnel cultures marines est orientée sur la production en milieu marin et la commercialisation d’espèces marines : poissons, coquillages, crustacés, algues. Au LEMA de la Rochelle, les élèves préparant le bac pro cultures marines sont « inscrits maritimes », ce sont donc des marins professionnels qui reçoivent une formation très complète.

L’entrée en seconde est possible à partir des classes de 3ème des collèges.

La classe de première est accessible après un CAP de conchyliculture ou après une première professionnelle, générale et technologique, selon avis de la commission de positionnement.

Pour être « inscrits maritimes » et disposer d’un livret leur permettant d’embarquer sur des navires professionnels, les candidats devront être reconnus aptes par un Médecin des Gens de Mer. (voir procédure spécifique d’inscription)

La scolarité se déroule sur trois années et comporte 20 semaines de période de formation en milieu professionnel :

  • 5 semaines en seconde dont une semaine pour la préparation au Certificat de Formation de Base à la Sécurité.
  • 8 semaines en première et 10 jours de formation à la plongée sous-marine en milieu naturel
  • 7 semaines en terminale.
  • Un tuteur pédagogique conseille et accompagne chaque élève dans son parcours de formation en entreprise.

L’emploi du temps hebdomadaire moyen est de 33,5 heures de cours dont 14 heures d’enseignement général, 2,5 heures d’accompagnement personnalisé et 17 heures d’enseignement professionnel :

  • Biologie des espèces aquacoles (coquillages, poissons, crevettes, algues,…)
  • Écologie du milieu marin
  • Processus de production en cultures marines
  • Moyens de production terrestres et nautiques
  • gestion économique et financière
  • Économie et commercialisation
  • Sécurité
  • Développement durable

Le diplôme est délivré aux élèves ayant satisfait aux épreuves organisées à la fois dans le cadre d’un C.C.F. (Contrôle en Cours de Formation) et d’un examen final.

> Télécharger La grille horaire

> Télécharger le référentiel

Le titulaire du bac pro cultures marines bénéficie à sa majorité :

  • de la « capacité professionnelle agricole et maritime » exigée pour obtenir une concession sur le Domaine Public Maritime en cas de création ou de reprise d’entreprise aquacole
  • du titre professionnel de navigation (associé au BEPM Cultures marines), Certificat de patron de Navires aux cultures marines niveau 2 (navire conchylicole  jusqu’à 24 m) effectif après une ancienneté minimale de 5 ans dans la fonction.
  • de subventions et de prêts bonifiés en cas de création d’entreprise aquacole.

Le titulaire du bac pro cultures marines est donc préparé pour l’insertion professionnelle. Cependant il peut poursuivre ses études en BTS « productions aquacoles » ou « management des unités commerciales » ou « technico-commercial spécialités produits alimentaires » ou en BTSM « Pêche et gestion de l’environnement marin » sous réserve d’un bon dossier scolaire.

Au LEMA de la Rochelle, les élèves préparant le bac pro cultures marines reçoivent une formation très complète, les préparant à :

  • la gestion d’unités de production en conchyliculture, pisciculture marine ou crevetticulture.
  • la production de juvéniles (coquillages, poissons, crustacés) et des cultures associées (microalgues, …) dans des entreprises type écloserie ou nurserie d’espèces vivant en eau de mer.
  • la négociation commerciale, la vente ou mise en marché de produits de la mer (coquillages, poissons, crustacés,…)
  • la conduite de navires dans les conditions de sécurité requises par les normes internationales

Le titulaire du bac pro Cultures Marines peut exercer comme :

  • Technicien qualifié dans une entreprise de production en Cultures marines.
  • Responsable technique et commercial d’unités production ou de mise en marché de produits de la mer.
  • Chef d’exploitation, soit par la reprise ou la création d’une entreprise.

La préparation au bac pro Cultures Marines couvre un grand champ de compétences biologiques, maritimes et techniques ce qui permet à certains titulaires du diplôme de trouver des emplois dans des domaines proches : pêche côtière, aquaculture en eau douce (salmoniculture, pisciculture d’étangs,..), aquaculture tropicale, plongée sub-aquatique, Aquariologie,…

  • La journée hebdomadaire de pratique professionnelle aquacole sur l’exceptionnel site de notre ferme pédagogique sur l’île de Ré, avec le taux d’encadrement idéal d’un professeur pour 8 élèves ;
  • L’accompagnement personnalisé dans la définition du projet professionnel et le parcours de formation en entreprise ;
  • La formation maritime de conduite des navires et le travail des matériaux en atelier (métaux, PVC) ;
  • La formation aux techniques de vente et à la gestion d’entreprise ;
  • La formation à la plongée sous-marine en milieu naturel ;
  • Les formations STCW liées à la sécurité en mer, obligatoires pour exercer la profession de marin.
Retourner en haut