> Certificat d'Aptitude Professionnel Maritime

L’enseignement sanctionné par le diplôme national du CAP Maritime constitue la formation de base exigée des personnels qualifiés des entreprises d’armement à la navigation.

Les navigants exercent leur métier dans des filières distinctes : le transport maritime (filière commerce ou plaisance professionnelle), la pêche maritime professionnelle (filière pêche) et la filière technique (filière machine). Naviguer professionnellement c’est, entre autres, conduire le navire. Pour assurer sa conduite, il faut des membres d’équipage formés aux techniques de la navigation, et d’autres au fonctionnement et la gestion des machines et des auxiliaires. Le CAP Maritime développe donc des connaissances relatives à la navigation et la technologie du navire, à l’océanographie et aux techniques de pêche, au traitement des captures et à la maintenance.

Quel que soit le métier exercé dans les différentes filières, les gens de mer possèdent des qualités communes: rigueur, persévérance, autonomie, initiative, esprit d’équipe. Ils développent des capacités à suivre et à interpréter des procédures plus ou moins complexes, des capacités d’intervention (veille, alerte, analyse et résolution de problèmes, parfois en situation d’urgence) et de prise d’initiatives individuelles ou collectives. Le métier impose également des exigences d’habileté gestuelle. Cet ensemble d’éléments de qualités et une grande part d’autonomie caractérisent le métier de marin.

La formation s’adresse aux jeunes collégiens, ou à l’issue d’une première formation professionnelle. Plus que les résultats scolaire au collège, c’est la motivation qui est essentielle pour pouvoir entrer en formation . L’admission nécessite une aptitude médicale. L’age minimum requis est de 14 ans, sous réserve que l’élève ait 15 ans dans les six mois suivant la rentrée scolaire.

La scolarité se déroule sur deux années et comporte 12 semaines de stage hors de l’établissement scolaire : stages d’embarquement à bord des navires de pêche, stages dans des entreprises des secteurs amont et aval de la pêche.

La grille horaire prévoit environ 1/3 de matières générales et 2/3 de matières professionnelles. Plus de la moitié des enseignements sont délivrés sous la forme de travaux dirigés, travaux pratiques et mises en situation professionnelle.

Le diplôme est délivré aux élèves ayant satisfait aux épreuves organisées à la fois dans le cadre d’un contrôle en cours de formation et d’un examen final.

Télécharger le référentiel du CAP Maritime.

Le titulaire du certificat d’aptitude professionnelle maritime obtient, sous réserve d’aptitude physique, de l’obtention des certifications STCW requis et après une expérience professionnelle correspondant à la réglementation en vigueur :

  • le certificat de matelot pont puis de matelot de quart à la passerelle puis de marin qualifié pont,
  • le certificat de mécanicien,
  • le brevet de mécanicien 250 kW.

La poursuite d’études est possible en bac pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Maritime, bac pro Pont Pêche Machine, bac Pro Electro Mécanicien Marine directement en classe de première sous réserve d’un bon dossier scolaire. Il est également possible d’intégrer la classe de seconde professionnelle Cultures Marines.

Lorsqu’il est embarqué, le titulaire du certificat d’aptitude professionnelle maritime exerce son activité dans un environnement délimité par les contraintes liées au travail à bord d’un navire : navigation maritime, réglementation internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer, réglementation liée à la sécurité et au droit du travail.

  • Embarqué sur un navire de pêche :
    • il participe à la conduite du navire tout en assurant, en toutes circonstances, sa sécurité, celle de l’équipage et du navire, le respect de l’environnement en effectuant les activités suivantes:
    • conduite du navire en route ou en pêche,
    • mise en œuvre, exploitation, entretien et réparation des apparaux et des engins de pêche,
    • traitement et conservation des captures,
    • gestion des ressources vivantes.
  • Embarqué sur un navire de commerce:
    • il participe à la conduite du navire ;
    • il assure la sécurité de l’équipage et des passagers ;
    • il contribue à la réussite des opérations commerciales.
  • Embarqué sur un navire de plaisance professionnelle :
    • il assure la conduite du navire ;
    • il assure la sécurité de l’équipage et des passagers ;
    • il veille au bien être des clients ;
    • il assure la maintenance de 1er niveau du navire.
Retourner en haut