Bac pro Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes

> Option Commerce et Yacht

La formation au bac professionnel spécialité conduite et gestion des entreprises maritimes de commerce option yacht prépare les élèves à exercer leur activité dans le secteur de la plaisance professionnelle, du transport littoral de passagers, du dragage public ou privé, du remorquage portuaire ou hauturier, du lamanage, du balisage, …

Ils pourront ainsi :

  • A bord, assurer la conduite du navire, la gestion de l’équipage, l’accueil des passagers, et la gestion des opérations commerciales,
  • A terre, être employé, contremaître ou responsable d’entreprise et participer à la gestion de celles-ci.

Le titulaire de la spécialité «CGEM commerce» de baccalauréat professionnel, sous réserve de l’aptitude physique et de l’obtention des certificats nécessaires à la navigation, peut tenir à bord:

  • immédiatement à l’issue de sa formation, un poste de matelot. Personnel d’exécution dans des fonctions d’appui, il participe à la conduite nautique, à l’entretien du navire et des équipements de pont. Il prend part aux manœuvres et aux opérations de chargement et déchargement ;
  • après un temps de navigation correspondant à la réglementation en vigueur, les fonctions d’officier puis de capitaine, sur des navires ou yachts de tonnage limité –responsable du service pont dans des fonctions opérationnelles ou de direction.

Sur un navire de commerce ou un Yacht, les caractéristiques du métier varient en fonction de la taille des navires, de la durée d’absence du port et des zones fréquentées. Le respect des normes de sécurité est une constante impérative.

A terre, les caractéristiques des métiers varient selon les activités et la nature de l’entreprise. Les titulaires de ces qualifications sont recherché-e-s pour leur expérience acquise, leur polyvalence de formation technique, leur autonomie au travail et leur forte sensibilisation aux problèmes environnementaux et à la préservation de la ressource marine.

Enseignement pratique à la manoeuvre

Entrée en classe de seconde à partir des classes de 3ème des collèges. Cette classe de seconde Maritime et Technique est commune aux filières bac pros CGEM et EMM et vis à donner à tous les compétences de base pour pouvoir devenir marin.

La classe de première est accessible après un CAP Maritime de Matelot, ou après un BEP Maritime d’une autre spécialité. Elle peut également être accessible après un BEP, ou une première professionnelle, générale ou technologique après avis de la commission de positionnement.

La scolarité se déroule sur trois années et comporte 4 à 8 semaines de formation en milieu professionnel par an.

Le diplôme du bac pro CGEM Commerce est délivré aux élèves ayant satisfait aux épreuves organisées à la fois dans le cadre d’un contrôle en cours de formation et d’un examen final.

Le  Bac Pro CGEM Commerce permet, sous réserve de l’assiduité en cours et de notes minimales obtenues à l’examen du bac pro, de l’aptitude physique nécessaire, d’une durée variable de service en mer et des certificats additionnels éventuellement prévus par la réglementation de bénéficier de certificats variés : brevet de Mécanicien 250 kW, certificats de Matelot Pont, de Matelot de Quart Passerelle, du brevet de Chef de Quart 500, brevet de Capitaine 200 et brevet de Capitaine 500.

L’option Yacht permet en outre d’accéder au brevet de Capitaine 500 Yacht.

Une poursuite d’étude est possible en BTS Maritime « Pêche et gestion de l’environnement marin », ou dans d’autres formations supérieures.

Le titulaire de la spécialité «CGEM commerce» de baccalauréat professionnel peut, entre autres, exercer les fonctions de:

  • Matelot ou maitre d’équipage à bord de tout navire ;
  • Second ou capitaine à bord des navires de commerce ou sur les yachts ;
  • Chef d’entreprise ou gérant d’un armement maritime ;
  • Manager technique au sein d’une entreprise ou d’un armement maritime ;
  • Tout emploi lié au développement durable et la protection des espèces marines.

> Option Voile

La formation au bac professionnel spécialité conduite et gestion des entreprises maritimes de commerce option Voile prépare les élèves à exercer leur activité dans le secteur de la navigation commerciale et de la plaisance professionnelle à la Voile.

Ils pourront ainsi :

  • A bord, assurer la conduite du navire, la gestion de l’équipage, l’accueil des passagers, et la gestion des opérations commerciales,
  • A terre, être employé, contremaître ou responsable d’entreprise et participer à la gestion de celles-ci.

Le titulaire de la spécialité «CGEM commerce» option Voile de baccalauréat professionnel, sous réserve de l’aptitude physique et de l’obtention des certificats nécessaires à la navigation, peut tenir à bord les fonctions suivantes :

  • immédiatement à l’issue de sa formation, un poste de matelot. Personnel d’exécution dans des fonctions d’appui, il participe à la conduite nautique, à l’entretien du navire et des équipements de pont. Il prend part aux manœuvres et aux opérations de chargement et déchargement ;
  • après un temps de navigation correspondant à la réglementation en vigueur, les fonctions d’officier puis de capitaine, sur des navires et voiliers de tonnage limité –responsable du service pont dans des fonctions opérationnelles ou de direction.

Sur un navire de commerce ou un voilier, les caractéristiques du métier varient en fonction de la taille des navires, de la durée d’absence du port et des zones fréquentées. Le respect des normes de sécurité est une constante impérative.

A terre, les caractéristiques des métiers varient selon les activités et la nature de l’entreprise. Les titulaires de ces qualifications sont recherché-e-s pour leur expérience acquise, leur polyvalence de formation technique, leur autonomie au travail et leur forte sensibilisation aux problèmes environnementaux et à la préservation de la ressource marine.

Le voiler école Phyégée du LMA de La Rochelle. Photo Jacky Grange.
Le voiler école Phyégée du LMA de La Rochelle. Photo Jacky Grange.

Stage pratique des élèves de terminale CGEM option Voile

Exercice d’homme à la mer réalisé dans le cadre du stage pratique des élèves de terminale CGEM option Voile. Vidéo : Julien Branger – LMA La Rochelle.

Entrée en classe de seconde à partir des classes de 3ème des collèges. Cette classe de seconde Maritime et Technique est commune aux filières bac pros CGEM et EMM et vis à donner à tous les compétences de base pour pouvoir devenir marin.

La classe de première est accessible après un CAP Maritime de Matelot, ou après un BEP Maritime d’une autre spécialité. Elle peut également être accessible après un BEP, ou une première professionnelle, générale ou technologique après avis de la commission de positionnement.

La scolarité se déroule sur trois années et comporte 4 à 8 semaines de formation en milieu professionnel par an.

Le diplôme du bac pro CGEM Commerce est délivré aux élèves ayant satisfait aux épreuves organisées à la fois dans le cadre d’un contrôle en cours de formation et d’un examen final.

Le  Bac Pro CGEM Commerce permet, sous réserve de l’assiduité en cours et de notes minimales obtenues à l’examen du bac pro, de l’aptitude physique nécessaire, d’une durée variable de service en mer et des certificats additionnels éventuellement prévus par la réglementation de bénéficier de certificats variés : brevet de Mécanicien 250 kW, certificats de Matelot Pont, de Matelot de Quart Passerelle, du brevet de Chef de Quart 500, brevet de Capitaine 200 et brevet de Capitaine 500.

L’option Yacht permet en outre d’accéder au brevet de Capitaine 500 Voile.

Une poursuite d’étude est possible en BTS Maritime « Pêche et gestion de l’environnement marin », ou dans d’autres formations supérieures.

Le titulaire de la spécialité «CGEM commerce» option Voile de baccalauréat professionnel peut, entre autres, exercer les fonctions de:

  • Matelot ou maitre d’équipage à bord de tout navire ;
  • Second ou capitaine à bord des navires de commerce ou sur les voiliers ;
  • Chef d’entreprise ou gérant d’un armement maritime ;
  • Manager technique au sein d’une entreprise ou d’un armement maritime ;
  • Tout emploi lié au développement durable et la protection des espèces marines.
Retourner en haut